Skip links

Tous vos témoignages

Isabelle

Vendredi 15 juillet 2022, ça commence par mon mari. Il tousse tous ses poumons, et dès le réveil, je lui touche le front. Il est brûlant.
Fièvre toute la journée, il refuse de se faire tester.
Samedi 16 juillet, cette fois-ci, c’est moi qui commence à être fatiguée et à tousser. Rien de bien méchant, je mets ça sur le compte des allergies au pollen. Cependant, je commence à me soigner la gorge avec du sirop trouvé en pharmacie.
Nuit du 16 au 17 :
Je suis réveillée en pleine nuit par une horrible migraine, ce n’est pas du tout dans mes habitudes. 1er autotest, vers 2-3h du mat. Mon mari s’autoteste, lui aussi est positif.
Pour être sûre, surtout que j’ai une formation de prévue lundi, je prends rendez-vous dès le dimanche 17 pour un test PCR. Bien sûr, c’est confirmé, moi comme mon mari on a le covid.
En revanche, mon état se dégrade à partir du dimanche : courbatures très fortes, fatigue énorme au point qu’il m’est impossible de rester debout, maux de tête énormes, toux qui se développe jusqu’à faire mal aux oreilles comme un virus classique. Je commence à me soigner au Doliprane 3x par jour dès ce fameux dimanche.
Je ne m’occupe plus de mon mari, je suis trop épuisée… Je ne fais plus rien, même pas à manger. Alors quand je mange, ce sont les restes du frigo…
Lundi 18, en plus des symptômes précédents, c’est le nez qui commence à couler. Avec la chaleur, je bois de l’eau extrêmement fraîche quand je suis levée. Je me nourris très peu, mais un minimum quand même parce je veux aller mieux…
Mardi matin, toujours les mêmes symptômes. En revanche, maux aux oreilles qui s’intensifient au point que ça me fait l’impression qu’elles saignent.
Résultat, là je sens que ça ne va vraiment pas, j’appelle le SAMU.
Je me fais insulter par le médecin du SAMU qui me dit qu’avoir mal aux oreilles n’est pas un problème vital (je suis musicienne), il me conseille d’aller chez mon médecin traitant qui bien évidemment depuis samedi est injoignable. Même SOS médecin ce jour-là est saturé.
Durant la journée, je commence à perdre un peu d’audition.
Du coup, dès que j’arrive à marcher quelques pas, je vais voir mon mari (qui lui déjà se sent beaucoup mieux), et c’est lui qui m’emmène chez mon médecin, pas de place le matin mais je suis prise à midi.

Entre temps, j’ai encore perdu de l’audition.
Mon médecin me reçoit, j’arrive enfin à ressentir un peu les effets du Doliprane pour expliquer mes douleurs… Maux de tête, toux qui n’en finit pas et qui me fait ressentir ces horribles douleurs aux oreilles, plus rien à faire pour mon audition, merci le médecin du SAMU qui ne m’a pas prise en charge !!!
Depuis le mardi après-midi, je me soigne avec Doliprane + codéine, ça atténue un peu seulement. Sirop, pastilles en plus pour la toux, miel mais rien n’y fait, toujours mal à la gorge.
Le 5eme jour arrivé, je suis censée être négative, en tout cas ma formation a été annulée, je suis toujours dans un état commateux… et donc toujours positive.
2eme autotest le vendredi parce que bien sûr, pour couronner le tout, je suis en pleine recherche d’emploi. Je dois justifier de mon absence à un rendez-vous d’embauche, la fatigue extrême ne suffit pas à le justifier donc bien évidemment c’est encore positif avec les deux lignes bien visibles sur les autotests, obligée en plus de justifier par un 3eme test en pharmacie pour pouvoir avoir le certificat médical.

Bon malgré tout, la fatigue diminue petit à petit (j’arrive à rester debout 1 heure environ avant d’aller me coucher).
Bon, bilan de ce début de 2eme semaine de covid, je commence à pouvoir rester debout 2h à suivre, ouah !!!
Ah ce n’est que maintenant que mon odorat revient, bon ça c’est juste un détail.
Bon, j’ai juste hâte de récupérer mon énergie. Test effectué en pharmacie, je suis enfin négative, je vais pouvoir retourner à mes rendez-vous d’embauche, certes pas encore en grande forme mais ça va venir.
En tout cas je l’espère…

Je prévois tout de même lors de ma prochaine visite chez le médecin de faire contrôler mon audition, j’aimerais tout de même vérifier si j’ai pu récupérer.

En tout cas, je suis curieuse de savoir si c’est arrivé à quelqu’un d’autre cette perte d’audition.

Et maintenant je refais attention aux gestes barrière. Tant pis si on me prend pour une débile, je ne souhaite à personne ce qu’il m’est arrivé…

25 juillet 2022
Martine
Retraitée

Bonjour,
Je viens de lire vos témoignages et ça me rassure un peu de voir que je ne suis pas seule dans cet état.
Ça a fait une semaine hier que j’ai déclaré le Covid.
J’ai eu en premier lieu des courbatures, nez qui coule, toux, puis de la fièvre pendant plusieurs jours, j’ai perdu le goût et l’odorat.
Je ressens une très grande fatigue et je n’ai pas le courage de faire quoi que ce soit. Je suis déprimée car je suis très active en temps normal.
J’espère que ça ne durera pas trop longtemps…

25 juillet 2022
Manon
Professeur des écoles

Mercredi 20 juillet 2022, léger mal de gorge. Journée de redoux après deux jours de canicule. On a fait une promenade le matin, sous une petite bruine, je mets ça sur le compte du chaud/froid mais je décide quand même de faire un autotest (j’en ai plein à la maison) : négatif, tant mieux.
Jeudi 21 juillet 2022. Ça va mieux, toujours un picotement dans la gorge mais rien de méchant, des petits maux de tête par ci par là, très légers et qui passent très vite.
Vendredi 22 juillet 2022. Mal à la tête, légèrement. Retour des maux de gorge. Nuit terrible, frissons toute la nuit, sensation de chaud/froid. Je n’ai quasiment pas fermé l’oeil. Paniquée (je suis enceinte de bientôt trois mois…), je me lève toutes les heures pour prendre ma température, rien, pas de fièvre. Je me réveille encore dans la nuit, je vomis (bon, rien de trop anormal vu la grossesse, ça m’arrive de temps à autre entre deux nausées).
Samedi 23 juillet 2022. Au réveil, 6h20, je décide de refaire un autotest, positif immédiatement ! Bon ok… J’ai rendez vous pour un PCR une heure après au laboratoire. En deux heures, je vomis trois fois. Sur la route pour le laboratoire, je dois m’arrêter également pour vomir, idem au retour. Bon, ça commence à faire beaucoup pour simplement le début de grossesse.
Au total : Entre 12 et 15 vomissements de 4h30 à 13h… Gros mal de tête, frissons mais toujours pas de fièvre (ouf, ma hantise!). 14h, j’arrive à me recoucher, plus de vomissements au réveil, ça va mieux. Sensation de frissons, toujours l’impression d’être toute paf mais on dirait qu’il y a du mieux.
Dimanche 24 juillet 2022, j’ai bien dormi. Toujours pas de fièvre. Nez bouché, mal à la gorge et je commence à tousser, une toux bien sèche. Plus de vomissements, des nausées mais rien d’anormal par rapport à l’avant Covid.
Mon mari et ma fille (3 ans) se testent : négatifs. Toujours cette sensation d’être toute molle, toute paf, avec maux de gorge et nez bouché mais pour l’instant rien de plus.
En espérant que le plus gros est passé…

Voilà où j’en suis pour le moment, à J4 des premiers vrais symptômes. Je repasserai vous dire comment ça a évolué.
Bon courage à tous, prenez soin de vous.

24 juillet 2022
Emma
cleaneuse manga

Début des symptômes dans la nuit de jeudi. J’ai eu des énormes frissons, j’avais très froid alors qu’il faisait facile 28 degrés dans la chambre. J’ai plus ou moins dormi jusqu’à 6 h. En me levant, j’avais un énorme mal de crâne qui dure depuis déjà 3 jours, impossible de le faire passer. Le doliprane calme juste mes frissons quelques temps. Je fais un autotest sans y croire, je ne pensais pas du tout au covid mais une petite angine et là bim ! 2 barres, me voilà covidienne. Je n’ai pas appelé le médecin car cela ne sert à rien concernant le covid car pas de traitement. Je suis vaccinée deux doses et je n’en ferais pas d’autre car je ne crois plus du tout en ce vaccin. Pour le moment, je ne ressens pas du tout de grosse fatigue, juste celle habituelle quand on a de la fièvre, j’ai le cœur qui s’emballe de temps en temps, plus ce mal de crâne qui ne passe pas, la bouche très sèche aussi et ce matin un nouveau symptôme : mon corps tremble constamment. Ça ne fait que trois jours mais j’ai hâte que ça se termine, sans passage aux urgences si possible. J’ai aussi remarqué que le fervex atténue pas mal mes symptômes, mieux que le doliprane seul. Qu’on ne me parle plus de symptôme léger du covid, il n’y a que ceux qui ne l’ont pas eu qui disent des conneries pareil. Les symptômes sont pire que la grippe.

23 juillet 2022
Véro
Retraitée

Comme beaucoup de vos témoignages, on se dit qu’on est passés à travers, 3 vaccins, précautions nécessaires, peu de visites, etc. Et puis 1er jour, éternuements (je suis allergique donc pas de méfiance), mal à la tête, gorge, nez bouché, fatigue. 2eme jour, réveil difficile, fiévreuse, les yeux qui piquent et pleurent, maux d’estomac. Je décide de faire le test = positif. Et voilà, ça m’est arrivé ! Fièvre pendant 4 j, 38/39 en moyenne, 37,4 encore aujourd’hui, fatigue, nez bouché, pas d’appétit, l’esprit ralenti. Qu’est-ce que c’est exactement ? 7eme jour, je me teste ce soir pour savoir si je peux au moins sortir. La suite, je ne sais pas ! En tout cas, grosse déprime de rester comme ça sans avoir envie de faire quoi que ce soit.
Merci pour votre écoute.

20 juillet 2022
Mya
retraite

Bonjour,

Vendredi, mal de gorge, fièvre à 40, battements de cœur 77/90. Cela a duré 4 jours. Lundi malaise, toujours sous Doliprane, rien de plus. Mardi, mal de gorge toujours présent, impossible d’avaler, nouveau malaise plus important. Fatigue intense.

19 juillet 2022

Suivez-nous sur