Skip links

Tous vos témoignages

Edouard
Chauffagiste

Bonjour, Edouard, 41 ans, 3 doses vaccins, pas de soucis de santé.
Jour 1 : positif PCR, fatigue intense.
Jour 2 : forte fièvre, + 39c, je dors toute la journée.
Jour 3 : me sens plutôt bien, activité normale.
Jour 4 : idem.
Jour 5 : rhume et fatigue, douleurs derrière la tête et la nuque.
Jour 6 : perte d odorat, fort symptome grippal, forte douleur nuque avec raideur et muscles du cou bloqué, forte douleur aux oreilles et a la gorge.
Jour 7: je vois mon généraliste pour prolonger arrêt de travail et aide pour supporter douleurs de la nuque et de tête.
Jour 8 : les douleurs a la nuque et la tête sont si fortes, je prends du codoliprane, que j’ai pour le dos. Nuit terrible, crise d’angoisse, coeur qui tabasse, et douleurs violentes, peur de l m’obscurité, sensation de vertige.
Jour 9 : ma femme me traîne aux urgences, car je lui ai fait très peur…
Bilan sanguin ok, coeur ok, radio cervicales ok, on m’injecte un cocktail anti-douleur, on me libère avec une boîte de Tramadol et une minerve. Séquelles covid d’après les médecins, ça va passer.
Jour 10 : état général dégradé, incapable de bouger, essoufflé pour rien, je ne mange plus rien, état limite vegetatif.
Jour 11 : idem avec gros troubles de la vue, vertiges, nausées, douleurs toujours horribles derrière la tête et la nuque.
Jour 12 : idem que la veille, aucune amélioration, encore plus fatigué, faible, angoissé et triste. Nuit terrible, je me sens partir, je me dis que je vais mourir tellement la douleur est forte, je suis extrêmement faible et fatigué, j’ai peur de m’endormir car je me sens littéralement partir.
Jour 13 : je me sens mieux au réveil, mais ça ne dure pas, tous les symptômes repartent de plus belle, je suis à bout, autant physiquement que mentalement.
Jour 14 : mieux au réveil, jusqu’à midi, j’arrive à  manger correctement, dors tout l’après-midi, voile et ombres devant les yeux au réveil, vertiges, et à nouveau douleurs.
Jour 15 et aujourd’hui : mieux encore au réveil, mangé presque normalement, douleurs soulagées par Tramadol, mais toujours présentes, vertiges atténués, vision toujours pas terrible, sensation de flou et toujours des sortes d’ombres. Et aussi aujourd’hui, mains souvent engourdies…
Voilà donc 16 jours que je me bats avec ce virus, j’espère en voir la fin rapidement et reprendre ma vie normale.
C est dur à vivre, et j’avais envie de témoigner pour bien faire comprendre que ce n’est pas un rhume ou une grippe. C’est violent et vicieux, un nouveau symptôme par jour qui s’ajoute aux autres, c’est tres éprouvant.
Je vous tiens au courant de la suite.
Courage à ceux qui vivent ça en ce moment.
Bien à vous
Edouard

28 juillet 2022
Rahma
Responsable ordonnancement

Bonjour,
Cela a commencé vendredi 15 juillet. J’étais au téléphone quand, tout à coup, douleur atroce à la tête comme jamais, puis ça a commencé la galère : nausées, vomissements, fièvre pendant 3 jours, puis douleurs diffuses dans le corps. Je suis à presque 2 semaines, toux et fatigue intense, plus d’énergie. Je suis séparée, du coup mes enfants sont chez leur papa. Cela est difficile psychologiquement. Je ne suis pas vaccinée. Courage à tous

27 juillet 2022
Nadine
Retraitée

Bonjour,
J’ai posté il y a quelque temps parce que, comme vous, j’avais ce fichu virus. J’ai été testée positive le 27 juin pendant mes vacances. Non vaccinée, je devais m’isoler 10 jours. Heureusement, j’avais loué avec ma fille, positive elle aussi mais vaccinée, une grande maison en pleine campagne, donc nous nous sommes forcées à mettre le nez dehors, quittant un fauteuil à l’intérieur pour nous installer dans un fauteuil à l’extérieur. J’avais comme un gros rhume avec une oreille qui se bouchait par moments, une super sinusite avec de gros maux de tête, des super courbatures, 39°C de fièvre, plus faim, etc. Ma fille n’a pas eu les maux de tête mais de grosses quintes de toux.
Nous devions repartir alors que nous n’étions pas en forme mais ma fille a fait la route. Je ne conduis pas et elle m’a épatée : elle a fait un peu plus de pauses que normalement et plus longues, mais nous a ramenées à bon port.
Un mois après, ma fille n’a plus aucun des symptômes, excepté un peu de fatigue mais avec les grosses chaleurs est-ce vraiment dû au Covid ? Elle a repris son activité sportive et travaille comme avant.
Pour moi, j’ai toujours la sensation d’être un peu enrhumée mais comme j’ai une grosse scoliose et un œsophage qui ne fait pas son travail régulièrement, je me dis que ça doit être ça (ce que pense aussi la neurologue que j’ai vue la semaine dernière). Jusqu’à il y a 10 jours, j’avais encore de légers maux de tête tous les jours mais ils ont quasiment disparu.
Pour l’oreille, je me demande si je ne l’ai pas abîmée en me mouchant trop fort. Elle n’est plus bouchée sauf avant-hier lorsque je suis passée dans un tunnel. Question fatigue, je suis comme avant le Covid.
Par contre, j’avais un peu arrêté les gestes barrières lorsque j’ai eu un nouveau test négatif de guérison, mais les ai repris. Quand je vois tous ces rassemblements où les gens sont agglutinés sans aucune protection, cela m’angoisse. Je faisais hyper attention et je l’ai eu, alors combien de personnes vont l’avoir cet été ?
Ma maman, âgée de plus de 80 ans, vaccinée 4 fois, vient de l’avoir et plusieurs de ses amis aussi. Des collègues de ma fille l’ont aussi eu depuis le début du mois. Il faut que les médias cessent de nous dire que c’est une banale grippe et qu’il faut absolument une quatrième dose. J’ai eu la grippe plusieurs fois dans ma vie et n’ai jamais été aussi épuisée.
Bon rétablissement aux malades que j’espère avoir pu rassurer. Bon courage à vous tous.

27 juillet 2022
Clémentine
Salariée

Retour de ma 1ere semaine de vacances ce samedi 23 juillet, j’ai commencé à avoir mal à la gorge et de la fièvre. Je ne m’inquiète pas, j’imagine une angine à cause de la clim… Après 2 jours de fièvre à 38.5 sans baisse malgré le paracetamol toutes les 6h, je fais un test PCR. Résultat : positif au deltacron. Je suis à J+4 : toujours de la fièvre à 38, mal de gorge, rhume, perte d’appétit, crampes, nausées, maux de tête intense et fatigue +++ Je n’arrive presque plus à marcher. Je déprime et je suis très inquiète pour la suite… Si quelqu’un a vécu la même chose, à combien de jours vais je voir une amélioration ? Merci pour votre aide 🙏

26 juillet 2022
Isabelle

Vendredi 15 juillet 2022, ça commence par mon mari. Il tousse tous ses poumons, et dès le réveil, je lui touche le front. Il est brûlant.
Fièvre toute la journée, il refuse de se faire tester.
Samedi 16 juillet, cette fois-ci, c’est moi qui commence à être fatiguée et à tousser. Rien de bien méchant, je mets ça sur le compte des allergies au pollen. Cependant, je commence à me soigner la gorge avec du sirop trouvé en pharmacie.
Nuit du 16 au 17 :
Je suis réveillée en pleine nuit par une horrible migraine, ce n’est pas du tout dans mes habitudes. 1er autotest, vers 2-3h du mat. Mon mari s’autoteste, lui aussi est positif.
Pour être sûre, surtout que j’ai une formation de prévue lundi, je prends rendez-vous dès le dimanche 17 pour un test PCR. Bien sûr, c’est confirmé, moi comme mon mari on a le covid.
En revanche, mon état se dégrade à partir du dimanche : courbatures très fortes, fatigue énorme au point qu’il m’est impossible de rester debout, maux de tête énormes, toux qui se développe jusqu’à faire mal aux oreilles comme un virus classique. Je commence à me soigner au Doliprane 3x par jour dès ce fameux dimanche.
Je ne m’occupe plus de mon mari, je suis trop épuisée… Je ne fais plus rien, même pas à manger. Alors quand je mange, ce sont les restes du frigo…
Lundi 18, en plus des symptômes précédents, c’est le nez qui commence à couler. Avec la chaleur, je bois de l’eau extrêmement fraîche quand je suis levée. Je me nourris très peu, mais un minimum quand même parce je veux aller mieux…
Mardi matin, toujours les mêmes symptômes. En revanche, maux aux oreilles qui s’intensifient au point que ça me fait l’impression qu’elles saignent.
Résultat, là je sens que ça ne va vraiment pas, j’appelle le SAMU.
Je me fais insulter par le médecin du SAMU qui me dit qu’avoir mal aux oreilles n’est pas un problème vital (je suis musicienne), il me conseille d’aller chez mon médecin traitant qui bien évidemment depuis samedi est injoignable. Même SOS médecin ce jour-là est saturé.
Durant la journée, je commence à perdre un peu d’audition.
Du coup, dès que j’arrive à marcher quelques pas, je vais voir mon mari (qui lui déjà se sent beaucoup mieux), et c’est lui qui m’emmène chez mon médecin, pas de place le matin mais je suis prise à midi.

Entre temps, j’ai encore perdu de l’audition.
Mon médecin me reçoit, j’arrive enfin à ressentir un peu les effets du Doliprane pour expliquer mes douleurs… Maux de tête, toux qui n’en finit pas et qui me fait ressentir ces horribles douleurs aux oreilles, plus rien à faire pour mon audition, merci le médecin du SAMU qui ne m’a pas prise en charge !!!
Depuis le mardi après-midi, je me soigne avec Doliprane + codéine, ça atténue un peu seulement. Sirop, pastilles en plus pour la toux, miel mais rien n’y fait, toujours mal à la gorge.
Le 5eme jour arrivé, je suis censée être négative, en tout cas ma formation a été annulée, je suis toujours dans un état commateux… et donc toujours positive.
2eme autotest le vendredi parce que bien sûr, pour couronner le tout, je suis en pleine recherche d’emploi. Je dois justifier de mon absence à un rendez-vous d’embauche, la fatigue extrême ne suffit pas à le justifier donc bien évidemment c’est encore positif avec les deux lignes bien visibles sur les autotests, obligée en plus de justifier par un 3eme test en pharmacie pour pouvoir avoir le certificat médical.

Bon malgré tout, la fatigue diminue petit à petit (j’arrive à rester debout 1 heure environ avant d’aller me coucher).
Bon, bilan de ce début de 2eme semaine de covid, je commence à pouvoir rester debout 2h à suivre, ouah !!!
Ah ce n’est que maintenant que mon odorat revient, bon ça c’est juste un détail.
Bon, j’ai juste hâte de récupérer mon énergie. Test effectué en pharmacie, je suis enfin négative, je vais pouvoir retourner à mes rendez-vous d’embauche, certes pas encore en grande forme mais ça va venir.
En tout cas je l’espère…

Je prévois tout de même lors de ma prochaine visite chez le médecin de faire contrôler mon audition, j’aimerais tout de même vérifier si j’ai pu récupérer.

En tout cas, je suis curieuse de savoir si c’est arrivé à quelqu’un d’autre cette perte d’audition.

Et maintenant je refais attention aux gestes barrière. Tant pis si on me prend pour une débile, je ne souhaite à personne ce qu’il m’est arrivé…

25 juillet 2022
Martine
Retraitée

Bonjour,
Je viens de lire vos témoignages et ça me rassure un peu de voir que je ne suis pas seule dans cet état.
Ça a fait une semaine hier que j’ai déclaré le Covid.
J’ai eu en premier lieu des courbatures, nez qui coule, toux, puis de la fièvre pendant plusieurs jours, j’ai perdu le goût et l’odorat.
Je ressens une très grande fatigue et je n’ai pas le courage de faire quoi que ce soit. Je suis déprimée car je suis très active en temps normal.
J’espère que ça ne durera pas trop longtemps…

25 juillet 2022

Suivez-nous sur