Skip links

Tous vos témoignages

Bonjour à tous,
J’ai presque honte de parler de mon cas au regard de tous les “grands brûlés”  de cette maladie. En effet, j’ai l’extrême chance de n’avoir pas souffert jusqu’à présent de symptômes lourds hormis une bonne bronchite et une extrême fatigue. Mais tous les retours d’expérience ne sont-ils pas bons à prendre ?
Surtout avec cette maladie où l’on ressent bien à quel point la médecine est désarmée quand elle n’est pas indifférente. (Mon médecin bien qu’informé dès le départ n’a pas pris une seule fois des nouvelles, sachant que j’ai 62 ans, de l’hypertension et du diabète).
Cela faisait 8 jours que j’avais géré l’isolement, ces symptômes remontaient à 10 jours…
Et miracle, je me sentais requinqué, capable enfin de me lever sans fatigue et les voies respiratoires dégagées. Il faisait beau et doux, j’étais guéri…
Quelle erreur. En fin soirée, retour des symptômes comme au premier jour.
Je ne sais pas ce matin comment cela va évoluer mais je voulais juste partager cette petite expérience avec ceux qui comme moi peuvent se croire sortis d’affaire. Soyez prudents dans votre retour à la vie normale. Prenez plus de précautions qu’à l’habitude. La bête est apparemment bien cramponnée et ne lâche pas sa proie aussi facilement.
Voilà, c’était ma petite contribution à la connaissance de cette maladie, avec encore une fois mes excuses pour tous ceux qui sont dans des situations bien plus difficiles et ne se soucient pas encore de leur convalescence… Mes pensées vont d’abord vers eux et leurs familles forcément plongées dans l’inquiétude sinon eux aussi dans la maladie.

Bruno ZAVAGNO
Architecte
4 mai 2021

Bonjour,
Ce témoignage fait réponse à celui de Julie, datant du 01/05/2021 :

Pour l’avoir vécu, oui. J’ai eu des grosses migraines intermittentes pendant un peu plus d’une semaine. La seule solution pour moi était de prendre des Doliprane toutes les 6h.
Pour le sommeil, j’essayais de tomber dans la tranche horaire où je pouvais prendre un doliprane à nouveau environ 20 minutes avant d’aller me coucher. (Tant pis si j’avais mal avant, il fallait que je le prenne avant d’aller dormir pour m’endormir sans trop de soucis.)

Je te souhaite bon courage dans ton rétablissement. 7 mois après, toujours des séquelles pour ma part !

Sois forte, tu n’es pas seule dans ce combat !

Julien
3 mai 2021

Bonjour à tous,
J’ai eu le covid en octobre 2020. Pas forcément de symptômes graves. Toux, courbatures.
Moi qui n’avais jamais froid auparavant, je suis maintenant toujours “frigorifiée” même s’il fait plus de 20 degrés à l’extérieur. Quand je dis que j’ai froid tout le temps, ce n’est pas une simple sensation. J’ai les pieds et les mains glacés. Je grelotte sans cesse et je suis obligée de me “surcouvrir” pour supporter. Je commence à voir les gens autour de moi qui portent des t-shirts et moi je suis avec une doudoune ! Ça va peut-être vous faire sourire ce que je vous dis mais ça devient invivable pour moi. Est-ce que quelqu’un ressent les mêmes choses que moi ? Merci de m’avoir lue. Et prenez soin de vous.

isabelle
AESH (aide à l'élève en situation de handicap)
3 mai 2021

Bonjour,
Depuis plusieurs jours, je souffre d’une migraine (pas de façon continue mais elle revient régulièrement) et j’ai légèrement de la fièvre. Je me demandais si, parmi ceux qui ont eu le covid, quelqu’un avait connu les mêmes symptômes.
Je vous remercie d’avance.

Julie
1 mai 2021

Bonjour,

Ayant eu le covid variant anglais le 17 mars, ça été très dur et très compliqué et ça l’est toujours. Début fièvre légère, toux, fatigue puis peu à peu d’autres symptômes. J’ai beaucoup dormi pendant 15 jours. J’ai toujours une grosse toux mais surtout plus d’appétit et un dégoût total de la nourriture. J’ai perdu 7kg et à l’heure d’aujourd’hui, il m’est toujours impossible de manger. J’espère que l’appétit reviendra un minimum car je ne sais pas si je tiendrai longtemps. Merci.

Laetitia
Ouvrière
29 avril 2021

Bonjour à tous,
Voilà je suis le dernier de ma famille à sortir de cette maladie qu’on nomme la COVID. Pour ma part, je remercie Dieu car j’ai eu la maladie sous sa forme la moins grave. J’ai été testé positif mais positif faible et je n’ai eu aucun symptôme. Malheureusement, cette maladie a touché toute ma famille, entraînant avec elle des dommages irréversibles. Ils ont attrapé le variant anglais. Je me souviendrai toujours de cette maladie, cette maladie qui a emporté notre père avec elle. Tout est allé si vite. Tellement si vite que nous n’avons pas pu lui dire au revoir. Cette maladie est horrible. Elle nous paraît loin, on aimerait ne pas y croire mais quand elle nous touche, quand elle nous enlève une part de nous, nous prions à présent pour qu’elle n’ait jamais existé. C’est si dur. Pourquoi ?
Voilà je suis le dernier membre de ma famille à avoir combattu ce virus, à en être sorti. Malheureusement, nous avons perdu un être cher dans la bataille. C’est pour cela qur je vous demande de vous protéger, respecter les gestes barrières. Cette maladie cause des dégâts, elle est réelle, alors prenez soin de vous s’il vous plaît… avant qu’il ne soit trop tard.
Merci de m’avoir lu.
Naji

Naji Jaber
29 avril 2021

Suivez-nous sur