Skip links

Tous vos témoignages

carole
Broderie pro

Bonjour,
Je viens sur ce forum voir si quelqu’un a les mêmes symptômes que moi.
En effet, depuis début janvier, j’ai des douleurs aux bras et jambes. Nous avons fait toute une batterie d’examens sans rien trouver. J’ai eu mes 3 doses Pfizer.
J’attends d’éventuels témoignages.
Belle journée à tous

7 mars 2022
Gilles
Garçon de salle

Bonsoir…
Je suis parti en clinique à Serre-Chevalier.
A mon arrivée, je signale un léger rhume.
Sans plus.
De là, test PCR pas tout à fait négatif, pas tout à fait positif. Un autre test. Celui-ci part à l’hôpital de Briançon pour être analysé. Apparemment, j’ai le COVID.
Mais voilà, à chaque test, il y en a eu trois en dix jours….
Aucun signe du COVID, pas de fièvre, pas de toux, pas de perte de goût, enfin aucun symptôme, pas de fatigue. RIEN.
Juste dix jours d »isolement qui ne m’ont pas fait rêver.

Alors qu’avec mes trois vaccins, au bout de sept jours maxi j’aurais dû être libre de circuler…
Pour tout vous dire, je me demande si j’ai eu le COVID !!!!!!

24 février 2022
Laurent Remiatte
Adv

Bonjour,
Je vais vous faire part de l’infection à la COVID que je subis depuis vendredi 18 février. Pour information, je ne suis pas vacciné et suis toujours passé à côté de cette infection.
Mais cette fois-ci, j’ai fait sa connaissance et croyez-moi que je n’ai rien vu venir vu la rapidité des symptômes.
Vendredi matin, petit mal de gorge. En fin d’après-midi, quelques courbatures. Rien de méchant. Puis dans la soirée, frissons importants avec fortes douleurs musculaires. La nuit, impossible de dormir, chaud et froid en continu. Pourtant la température n’était pas si élevée, 38,2 grand max.
Le lendemain test PCR positif et donc 10 jours d’isolement. Mardi 22, plus de fièvre mais juste des maux de gorge, toux sèche avec les yeux qui piquent. Aujourd’hui mercredi, toujours les mêmes symptômes avec cette fois un œil hémorragique, vaisseau qui a lâché je pense.
Voici mes déboires avec ce virus que j’ai soignés avec du paracétamol, vitamine C et D.
Le combat n’est pas encore fini. Je reviendrai vous faire part de la suite.
Merci.

23 février 2022
Elodie
Employée

Je viens de finir avec une semaine de Covid dans les pattes… Bon pour résumer, pas mal d’insomnies avant d’avoir les vrais symptômes ! Fièvre à 39, je ne m’inquiète pas plus que ça. Le lendemain, je me réveille fatiguée avec encore une insomnie. Je vais au travail tant bien que mal. Dans la matinée, je me sens fatiguée. Je rentre chez moi pour faire un PCR, résultat positif ! Je dors pratiquement toute la journée sans manger… Le lendemain, courbatures intenses dans les jambes, une horreur. Je n’ai pas de toux ni le nez qui coule, mais mon corps est littéralement en feu je vous assure ! Pendant 2-3 jours comme ça après, j’ai perdu le goût et l’odorat. Je m’en remets doucement, je n’ai pas eu de forme grave et je ne suis pas vaccinée. Et je ne regrette absolument pas. Je retrouve peu à peu le goût, mais pas l’odorat encore… Prenez soin de vous, les gens ne réagissent pas de le même façon. Beaucoup autour de moi vaccinés ont eu des formes bien plus sévères…

19 février 2022
Nathan

Samedi 12 février 2022 : je me réveille, je suis sous ma couette. J’ai des frissons, très froid et un mal de tête insupportable. Etant cas contact, j’ai tout de suite su que c’était le COVID… Je me lève, je tiens à peine debout, vertiges, violents maux de tête, extrême fatigue, frissons. Je décide de prendre la fièvre. Verdict : 39.9°C ! Ayant un autotest à la maison disponible, je fais l’autotest. Résultat négatif ! Le lendemain, dimanche 13 Février, après une nuit de douleurs aux jambes, de violents maux de tête. Je me réveille avec toujours 39.9°C de fièvre. Je décide de réaliser un autotest de nouveau et là il s’avère positif ! La journée passe, je suis cloué au lit de fatigue et une envie de se frapper la tête contre un mur tellement le mal de tête est violent ! La journée passe, je ne mange pas, aucun appétit, bref rebelotte pour une nouvelle nuit ! Lundi 14 février 2022 : la nuit a été insupportable. De nouveaux symptômes apparaissent : des démangeaisons sur le corps, principalement sur le thorax avec de grosses plaques rouges, ont fait que je me suis gratté toute la nuit ! La journée passe, je n’ai presque plus de fièvre mais toujours les violents maux de tête aux yeux et des vertiges, sans compter une tachycardie excessive accompagnée de ratés cardiaques ! Les démangeaisons sont toujours là avec des plaques importantes sur le thorax, mais aussi le long de l’aine. Au niveau de l’aine, c’est comme si c’étaient des frottements dû à un textile. C’est exactement la même chose que j’ai ! Voilà nous sommes le 14 février 2022, je reviendrai compléter mon témoignage quand tout sera fini ! Courage à vous et faites attention à vos proches et à vous-même 🙏

14 février 2022
Nathalie

Samedi 5 février 2022, j’accueille une amie pour une nuit. Dans la soirée, je constate qu’elle se racle la gorge et commence à s’enrhumer. Le lendemain matin, son état ne s’améliore pas, elle n’arrête pas de se moucher et elle tousse beaucoup. Elle repart donc chez elle, pas en forme…
Le lundi 7 février 2022, je commence à avoir un mal de gorge. Par précaution, au bureau, je suis encore plus attentive aux gestes barrière.
Le mardi 8 février 2022, mon amie nous apprend qu’elle est positive à la suite d’un autotest. Nous nous plaçons donc en isolement le temps de faire le test et j’informe tous mes collègues et proches concernés.
Devenue aphone, en raison de mes maux de gorge, je décide de faire directement un test PCR. Le soir, le résultat en ressort négatif, mais celui de mon amie est positif à Omicron.
Le mercredi 9 février, je retrouve un peu ma voix, bien que cassée, je retourne au bureau pour assurer mes réunions. Je limite au maximum le contact. Je me tiens au plus loin de mes collègues, j’ouvre ou je demande à mes collègues d’ouvrir les fenêtres, car j’avais vraiment une mauvaise sensation. Je n’arrêtais pas de me dire que j’aurais dû me mettre en télétravail… Le rhume fait son apparition. Je désinfecte mon bureau, à chaque mouchoir jeté, je me lave les mains, je change mon masque toutes les heures. Je préviens mes collègues de ne pas s’approcher.
Mon état empirant : fièvre, toux, rhume, je décide de rentrer et je demande un congé.
En rentrant, pour préserver mon conjoint, on évite tout contact. Je change mon masque. Puis, je me prépare à faire un autotest. En moins d’une minute la barre T apparaît, mais pas le C. Moins de trois minutes après la 2nde barre apparaît, le test est positif. Je préviens mes 4 collègues que j’ai croisé dans la journée. Le lendemain matin, je refais un test PCR en laboratoire. Le chemin est dur. Je n’ai que 300 mètres à faire, mais j’arrive essoufflée par mes quintes de toux. Je suis épuisée et courbaturée. Le soir, le laboratoire confirme, je suis positive à Omicron. Dans mon état, je décide de poser un 2nd jour de congé, en attendant mon rdv en visio avec mon médecin le lundi 14 février matin…
Le vendredi, les courbatures s’estompent. Mon amie m’apprend qu’elle va beaucoup mieux. Cependant, son dernier autotest s’affiche encore positif.
Je dors toute une journée.
Le samedi, mon conjoint n’a pas de symptôme, mais il décide de faire un test PCR, il est négatif. En parallèle, je n’ai plus de fièvre et de rhume. Cependant, je ressens moins les odeurs et le goût sauf les aliments acides. Cela me fait perdre l’appétit. Je l’ai constaté, pendant le match de rugby France-Irlande, j’ai voulu boire une bière, mais j’ai eu l’impression de boire de l’eau gazeuse… Je finis mon verre amèrement. (Heureusement que la France a gagné, cela estompe cette amertume. ) Je dois admettre, c’est assez perturbant et j’espère que cela reviendra rapidement. Je questionne mon amie, elle n’a pas eu ces symptômes.
En ce dimanche, je sens toujours une compression au niveau de la poitrine. Je tousse moins. Je ressens une gêne, comme si je faisais une crise d’asthme. Par moment, j’ai des piques de fatigue qui me poussent à m’allonger.
Concernant mon conjoint, il commence à se racler la gorge et à se moucher… Nous sommes à J+4 de mon autotest… Aïe, j’espère qu’il n’a pas été contaminé… En même temps, il a peut-être attrapé froid…
Depuis mercredi soir, je porte tout le temps un masque que je change régulièrement même durant la nuit. Mais j’ouvre aussi régulièrement les fenêtres. J’espère juste qu’il ne tombera pas malade…
Enfin, une chose est sûre, je souhaite qu’on sorte rapidement de cette situation…
En attendant, prenez soin de vous.

13 février 2022

Suivez-nous sur