Skip links

Tous vos témoignages

Voilà
Moi je suis en plein covid… Et je confirme, c’est loin d’être une grippette.
Nous sommes mercredi. Vendredi j’entamais mes congés en apprenant qu’il y avait une enfant positive au Covid au sein de mon centre. Dans la nuit, ma fille de 5 ans a eu de la fièvre intense avec tremblements et diarrhées. Moi à ce moment là rien… Test pour toutes les 2 le samedi matin, qui est revenu pour moi négatif et pour ma fille positif. Le dimanche matin, réveillée avec un mal de gorge intense, de la fièvre, voix cassée et courbatures. Retestée le lundi et cette fois-ci positive. Depuis, les symptômes ne font qu’apparaître au fur et à mesure. Essoufflée, toux comme si j’étais asthmatique avec du mal à reprendre mon souffle à chaque quinte de toux, je n’ai plus de voix, j’ai le nez chargé, je ne tiens pas debout plus de 2 minutes, j’ai des vertiges, j’ai des crampes d’estomac et je vais en diarrhées. La totale. J’ai appris que j’avais le variant indien… Je croise les doigts pour que tout rentre dans l’ordre…
J’ai 42 ans et j’avoue que je n’avais jamais été aussi mal.
Le seul point positif c’est que pour ma fille de 5 ans ça n’a duré que 2 jours…

Magalie
Directrice d accueil de loisirs
25 août 2021

Testé régulièrement négatif je développe néanmoins des symptômes vraiment difficiles à gérer au quotidien.
Constamment en train de serrer les dents et les fesses.
Je suis victime de diarrhées foudroyantes et explosives (en spray).
Je passe mon temps à chercher un WC de disponible autour de moi.
J’ai des stocks de sopalin dans mon sac car très souvent je dois m’éloigner des gens et aller m’accroupir derrière un buisson.
Je dois faire attention aux flatulences car çà peut vite se transformer en autre chose que des gaz.
Dès fois je sors en courant du bureau pour aller au WC public de la ville, jusqu’à présent j’y arrive toujours à temps; je pense quand même prévoir un slip de rechange à l’avenir.
Bref j’espère un jour aller mieur.

François
Huissier
11 août 2021

Bonsoir à tous,

Après j+10 de contamination au variant delta, j’en ressens encore les effets néfastes… Toux incessante, pression pulmonaire, tension vasculaire et essoufflement au moindre effort… Ne serait-ce que tenir une conversation devient compliqué… Concernant le goût et l’odorat, je les ai bien évidemment perdus au bout du 4ème jour, mais ces derniers reviennent doucement mais sûrement. Prenez soin de vous. Le Covid nous paraît lointain lorsque nous n’y sommes pas concernés, mais je vous assure que c’est bien plus qu’un simple rhume ou qu’une simple grippe. Pour info, j’ai 21 ans, jeune sportive qui ne boit pas et ne fume pas. En bref, aucunement prédestinée (physiquement) à avoir un Covid (dur ou long) et malheureusement je peux vous assurer que j’ai douillé avec ce virus…

Bon rétablissement à tous.

Nadia
Commercial indépendante
25 juillet 2021

Bonjour,
Je voudrais témoigner du COVID que j’ai contracté il y a 6 mois.
Pendant 10 jours, j’ai été malade : fièvre à 39,5°, toux, maux de ventre. Puis cela a cessé au bout de ces 10 jours. Je me suis rétablie très facilement. En fait, cela ressemblait à une grosse grippe, ni plus, ni moins ! Et cela avec mes comorbidités dont emphysème, asthme, hypertension artérielle, et embonpoint. Selon ce qu’on nous répète, j’aurais donc dû me retrouver en réa ou même décéder de ce virus !
Donc je ne crois pas un instant à tous ces chiffres annoncés sur les soins intensifs, réanimations ou même décès qui seraient dus au « Covid 19 » !

JE NE ME FERAIS JAMAIS VACCINER POUR LE COVID
JE NE ME FERAI JAMAIS TESTER
JE NE CROIRAI PLUS AUX ANNONCES DU GOUVERNEMENT
JE NE CROIRAI PLUS AUX MÉDIAS !
Je veux rester libre ,libre de penser « PAR MOI-MÊME » !
Je refuse cette « DICTATURE » !
« L’HOMME DOIT RESTER LIBRE »

Véronique
RETRAITEE
25 juillet 2021

Bonjour,

Mardi, j’étais en pleine forme. Je me réveille mercredi matin avec de grosses migraines et un début d’angine (la veille j’avais vu un couple d’amis dont ma copine est enceinte). Je leur demande si eux aussi ont attrapé un coup de froid, réponse non… Je décide faire un test antigénique comme j’en ai à la maison (je m’autoteste 2 fois par semaine comme je suis directrice d’accueil de loisirs et que je mange avec les enfants).
Et là à ma grande surprise positive, le coup de pression, j’en fais un deuxième sur le champ… 2 barres aussi ! Vient le moment de grosse culpabilité et pression donc je préviens directement mon amie qui est enceinte. Je lui dis que je vais aller faire un test PCR, que je la tiens informée au plus vite. Étant donné que c’était férié, rien d’ouvert (alors que certains magasins sont ouverts mais pour les tests PCR que dalle, j’ai trouvé ça un peu abusé bref).

Sos médecin me fait une ordonnance Doliprane et PCR à faire jeudi matin. En attendant, je préviens ma responsable et mes collègues (avec qui j’ai mangé lundi midi donc cas contacts).

Je vais à 8h faire le test et j’ai eu le résultat le lendemain à 17h (attente hyper longue pour tout le monde malgré le fait qu’on s’y attendait tous) donc isolement 10 jours… Maintenant ce qui me choque le plus c’est les symptômes… je vous explique :

Mercredi matin (jour 1) : 8h migraines intensives et comme une angine… Jusque là tout allait bien… Fin de journée, la fièvre (39) arrive et là impossible de me lever, clouée au lit en mode bonne grippe !

Jeudi matin (J2) : réveil pareil que la veille mais par contre plus mal à la gorge mais nez bouché et mal aux yeux… Test PCR. Bref, tout au long de la journée, ça allait et fin de journée langue et palet comme anesthésiés… 23h crampes d’estomac, intestins qui se tordaient dans tous les sens… J’ai finalement réussi à contrôler la douleur.

Vendredi matin (J3) : plus de troubles digestifs, plus de température, plus de courbatures mais oreille droite bouchée, plus de goût, plus d’odorat, brûlures d’estomac, migraine et le début des essoufflements… En soirée, fièvre, troubles digestifs et je commence vraiment à avoir du mal à respirer… Mon cœur accélère mais j’attends avant de vouloir appeler le Samu puisque depuis le début c’est en dent de scie.
Un coup ça part et un truc revient, et un autre truc disparaît, c’est ça qui m’étonne le plus dans ce virus.

Aujourd’hui (J4) : plus d’essoufflement, de fièvre mais migraines à nouveau, et là c’est tout le côté gauche de mon visage qui est engourdi (j’ai l’impression d’avoir une otite interne de l’oreille gauche et que ça coule à l’intérieur, j’entends plus rien alors que hier c’était l’oreille de droite . J’ai mal aux dents côté gauche, comme des fourmis sur la tête). Et pour couronner le tout, ma fille de 15 mois commence à tousser 😭
L’infirmière est passée ce midi en me disant de ne pas traîner à appeler le Samu si je ne me sens plus capable de m’occuper de Nora. Pour le moment, je suis stable et mon oxygène est bon.

Ce qui me choque le plus, c’est comment c’est arrivé d’un coup, et surtout le fait qu’un symptôme part et un autre arrive. Un coup on a l’impression d’aller mieux, et 10 min après c’est le coup de massue…
Force à nous tous

Noémie Vincent
Directrice accueil de loisirs
17 juillet 2021

Le 1er avril : positif au covid 19, plusieurs arrêts car mon covid était sévère : système vasculaire, poumons, coeur, défenses immunitaires… Arrêté jusqu’au 10 mai 2021. Aujourd’hui toujours des acouphènes, problèmes vasculaires et… plus de travail.
J’étais heureux de reprendre mon travail, mon patron « humain » en a décidé autrement le jour de mon retour au travail.
Oui il y a des dommages collatéraux avec le covid.
Et non ne croyez plus votre employeur s’il vous dit qu’il est humain… C’est un leurre.

François
Ex Chef de pôle
6 juillet 2021

Suivez-nous sur